Restaurant scolaire St Symphorien d’ozon

Détails du projet


1 / Enjeux programmatiques
Créer un lieu calme de restauration en s’appuyant sur une organisation urbaine de valeur
La dénomination « cantine » recouvrant l’aspect fonctionnel, nutritif et collectif est remplacée aujourd’hui par
« restaurant » évoquant les questions d’ambiance, d’individualisation du service. La conception d’un restaurant scolaire se fait également en réponse à des objectifs pédagogiques et revêt donc une véritable fonction éducative: éducation au goût, à l’équilibre alimentaire, à la qualité des ingrédients et de leur production. Notre lecture programmatique repose sur deux objectifs croisés :
> révéler et conforter une ambiance et une organisation urbaine pré-existante autour des questions de densité, de caractéristique de rue et de jardin.
> créer un lieu de restauration favorisant le plaisir et le calme en considérant le repas comme un moment privilégié de la journée de l’élève et placer ce lieu en proximité avec un jardin et verger, comme figures pré-existantes de la parcelle en lien avec la production alimentaire.

Distinguer les âges pour favoriser un cadre et une ambiance domestique
Nous proposons d’orienter le projet vers l’échelle domestique afin de créer des espaces enveloppants, connus et rassurants. Le temps du repas constitue une coupure dans la journée d’école et permet d’autres modalités de relations entre élèves médiatisées par le repas. L’intériorité des salles aura comme contrepoint des relations fortes avec l’extérieur, le paysage proche entre cour et jardin. Sans multiplier les accès et en conservant un fonctionnement lisible et fluide, le projet propose de distinguer deux salles de restauration:
> l’échelle et les volumétries du bâti environnement sont reprises et déployées pour former un ensemble cohérent.
> La structure de l’architecture (sol-mur-toiture) est intégralement perceptible comme des « maisons urbaines » et renforce ainsi le caractère domestique et calme par la taille des salles.

Ré-activer l’existant en mobilisant l’élément de programme polyvant.
La maison existante sur le tènement est conservée, comme figure du patrimoine ordinaire et support du confortement de l’ambiance urbaine de la rue neuve. Le rapport singulier qu’entretient la maison avec le projet nous a semblé opportun pour l’accueil de la partie polyvalente du programme. A proximité de l’entrée et en lien direct avec la cour, la fonction d’attente sera remplie. L’accès direct possible depuis la rue permet également d’envisager d’autres possibles d’utilisation : salle communale, salle de réunion, salle d’étude ou d’accueil du matin, salle associative en lien avec le jardin potager par exemple. Un emplacement de réserve est prévu accolé au projet neuf pour re-situer la salle polyvalente ou agrandir l’une des salles de restauration.

EN CHANTIER